Accueil Situation Hébergement Restauration Votre séjour Historique


Un peu d'histoire...

Vers le milieu des années '70, la maison Nyamadi à Kodjoviakopé est dotée par le Ministère de l’Intérieur d’une autorisation d’ouverture de débit de boisson et d’hébergement. Ceci à la demande de «La Mama», une dame libano-togolaise, qui trouve là le gagne-pain lui permettant de vivre et de nourrir ses enfants.

Durant cette période, des hôtes par la suite illustres visitent et usent de cette demeure. On retiendra les noms de Jerry Jawl Rawlings et de Jean-Christophe Mitterand. Le premier sera par la suite Président du Ghana jusqu’en 2000 et le second Conseiller Afrique à l’Elysée durant une partie de la présidence de son «père François».

En 1979, Gérald, charentais d’origine, après l’une de ses transsahariennes auxquelles s’adonnaient de nombreux jeunes européens à cette période, prit le rez-de-chaussée en location et y créa le Quo Vadis, lieu de rencontre des routards, rendez-vous des flambeurs comme des paumés.

On y craque un peu de blé dans la salle du fond, sorte de discothèque d’où s’échappaient à la nuit tombée, des folles fumées. On retiendra du passage de Gérald la majestueuse frondaison du badamier. On en apprécie encore aujourd’hui l’ombrage en toute saison, abritant du soleil comme des intempéries.

Le badanier

Le badamier
dans toute sa splendeur.

«La Mama» est toujours là. Elle propose toujours le rez-de-chaussée en location-gérance et habite et loue à son compte les chambres à l’étage. Une chambre pour elle et ses enfants, trois ou quatre pour les quidams de passage.

En 1981, Gérard et Séraphine tentent l’aventure. Ils y passeront deux années avant de s’installer tout à côté, sur le front de mer.

<= page d'accueil1 / 3 — page suivante =>

Réservation - Information - Contact

© Auberge Le Galion, Lomé, Togo – Rue des Camomilles (Kodjoviakopé) – Tél.: +228 / 22 22 00 30 –